Bonjour à tous,

Je vous ai parlé de mon expérience d’arrêter de consommer des sucres raffinés dans mon alimentation. Ayant prévu d’en parler sur mon blog, j’ai fait des recherches sur Internet pour documenter un peu mes propos.

J'arrête le sucre ! L'Atelier au soleil

Je suis notamment arrivée sur le blog « Ça se saurait », tenu par une journaliste indépendante, Sabrina Debusquat qui a traité le sujet en 2012 (C’est pas neuf, hein ?). Je vous invite à lire son article, très documenté et très intéressant et toujours d’actualité. 

A l’occasion de ces recherches, j’ai pu me rendre compte qu’un grand nombre de personnes se sont posé les mêmes questions relatives à la nocivité potentielle de cet ingrédient incontournable dans l’alimentation de l’occidental moyen contemporain et ont suivi l’expérience sur des périodes plus ou moins longues (4 semaines, 6 mois, 1 an, …).

J’ai donc fait une grande promenade sur le Net, pour suivre plus ou moins ces différents témoignages et ai noté les points positifs à l'arrêt du sucre.

Quasiment tous les expérimentateurs ont dit avoir plus d’énergie ou, plus précisément, de ne plus avoir de baisse d’énergie et se sentir en forme toute la journée sans fluctuation après avoir arrêté de consommer des sucres raffinés (plus de coup de barre en fin de matinée ou milieu d’après-midi).

Beaucoup mentionnent un meilleur sommeil. Je l’indique même si je ne me sens pas particulièrement concernée par ce point, étant une (très) bonne dormeuse.

Le retour du goût. Le sucre, comme le sel, est un exhausteur de goût. On a tendance à manger tellement sucré (et salé), que les aliments "naturels" nous paraissent fades. Après avoir arrêté le sucre, Danièle Gerkens a noté qu'elle retrouvait le goût du sucre dans des fruits qui ne lui paraissaient pas si sucrés que ça auparavant.

Une plus jolie peau. Ma foi, je demande à voir. Ça ne va pas m’ôter les cicatrices d’acné ou de varicelle mais ça ne va pas m’en rajouter non plus, alors autant essayer…

Une meilleure santé et résistance aux microbes et virus en règle générale.

Perte de poids (pour les personnes en surpoids, même léger).

Un jeune homme qui a suivi l’expérience pendant 1 mois, parle de meilleure concentration. Je ne suis pas sûre que ça influe sur un déficit de concentration chronique. Et puis 1 mois, moi, ça me paraît court. Et il ne me semble pas avoir retrouvé cet effet dans d'autres témoignages. 

Fin des sautes d’humeurs : là encore, je n'ai pas trouvé cet effet noté que dans un témoignage. Pas vraiment probant, donc.

En tout cas, j'espère bien pouvoir vous dire dans quelques temps que oui, j'ai moi-même bénéficié de certains de ces effets.

A bientôt pour la suite de cette aventure.

 

Bises

Cécile